Publication du journal de Julie Manet

d23342

Fille de Berthe Morisot et d’Eugène Manet, Julie Manet (1878-1966) évolue dans l’univers artistique et intellectuel de la Belle Époque. On connaît bien son visage et sa silhouette car toute sa vie elle posa pour sa mère et pour de nombreux peintres, et notamment pour son oncle Édouard. Elle fut très liée avec Renoir, son mentor, Degas, Monet, Pissarro, et bien d’autres. À la mort de son père, son tuteur n’est autre que Stéphane Mallarmé…
Empreint de sensibilité et d’humour, son Journal (1893-1899) est celui d’une jeune fille qui relate ses émotions ; mais c’est surtout une chronique captivante de la vie des Impressionnistes. À leur propos, elle nous fournit de nombreuses anecdotes collectées lors de rencontres, d’invitations, de voyages, ou dans l’intimité secrète de leur atelier. Jeune fille de son temps, Julie peint, joue du violon, découvre la musique de Wagner, lit les écrivains à la mode, rêve et évoque les affaires qui agitent l’époque – l’affaire Dreyfus ou la visite du tsar Nicolas II en 1896. C’est avec émotion qu’on la voit également se lier d’amitié avec Ernest Rouart, dont elle deviendra l’épouse en 1900…

(présentation de l’éditeur)